Pièce Montée: un blog de tricoteuse !

jeudi 3 mai 2012

Et si le troisième "homme" était... nul ?

Il n'y a qu'une façon de voter blanc, alors qu'il y a des milliers de façons de voter nul. Voter blanc, c'est glisser une enveloppe vide dans l'urne, alors que voter nul, c'est tout le reste à deux exceptions près, quoi que certains diront que voter Hollande ou Sarkozy, c'est plutôt nul. Mais ne jouons pas sur les mots. Car les mots sont importants. Tout comme les chiffres qu'on sert parfois comme une soupe indigeste dans des rings de poker menteur...

Bref, le débat-combat du meilleur baratineur professionnel vous a convaincu. Depuis mercredi soir, vous avez choisi de voter nul comme dans "ce candidat est vraiment nul". Bravo ! Il vous reste désormais moins de trois jours pour déterminer de quelle façon vous allez voter nul.

Personnellement, je l'ai déjà dit, je vais prendre les deux bouts de papier portant le nom des deux candidats restants et les déchirer deux fois. Mais vous, vous pouvez choisir, par exemple, de les déchirer trois ou quatre fois. Sinon, avec un bon bic, vous pouvez dessiner une maison avec le H de Hollande ou un serpent avec le S de Sarkozy. Surtout, si vous choisissez de laisser libre cour à vos talents d'artiste, prenez votre temps. Squattez bien comme il faut l'isoloir (allez-y avec d'autres artistes en même temps), comme ça, vous mettrez le feu au q à la queue d'électeurs, feu qui s'avère très utile pour voter nul. Il n'y a pas un gramme de Matisse en vous ? Pas grave. Je vous suggère alors de prendre un des bouts de papier, rayer le nom du candidat et écrire celui de la personne que vous souhaiteriez voir comme chef d'état. Ainsi, les électeurs du FN pourront voter Jeanne d'Arc et les anarchistes, Terminator ou Bourdieu.

Sachez que le vote nul n'est pas officiellement comptabilisé. Ah, bon ? Et si 10, voire 15 et pourquoi pas, soyons fous, 50% des électeurs votaient nul ? Les médias resteraient de marbre ? La question sur la légitimité du vainqueur ne serait pas soulevée ? Les électeurs du "nul" ne demanderaient pas justice ?

Chose certaine, s'abstenir, c'est dire "j'étais en vacances ou à l'étranger ce jour-là". Voter nul, c'est dire "je tiens à mon droit de vote, mais que le système aille se faire cuire un oeuf".

Libellés :

4 Commentaires:

Anonymous rachel a dit...

et bin grace a toi ces elections deviennent enfin interessantes....merci...,o)

3/5/12 21:54  
Anonymous toto a dit...

s'abstenir et voter nul c'est pareil, désolée.

4/5/12 19:46  
Blogger Nancy a dit...

Non, toto, ce n'est pas pareil du tout.

5/5/12 20:23  
Anonymous rachel a dit...

bin non c pas pareil du tout...s'abstenir est ne pas s'interesser aux elections et a la politique.....voter nul est etre contre ceux qui se presentent donc choisir et savoir voter....

5/5/12 21:53  

Enregistrer un commentaire

<< Accueil