Pièce Montée: un blog de tricoteuse !

jeudi 31 janvier 2008

Moi, mon stock de laine

J'ai toujours été obsédée par mon stock de laine.
L'appartement n'est pas immense et j'ai horreur de me sentir embourbée par les choses, même les pelotes.
Je rêve de décor épuré et minimaliste à la japonaise avec les murs accentués de l'Hommage à Rosa Luxembourg de Jean-Paul Riopelle. Dans un coin ou dans l'entrée ou à la place de la table à café ou ailleurs encore, ça dépend du jour, un panier de laine blanche, noire et grise... et une unique pelote rouge...
Je fabule.
Revenons à mes moutons.
Mon stock de laine, mon obsession.
Pourtant, mon stock n'a jamais connu des sommets vertigineux. À son apogée, à peine 40 pelotes. Plus les restes, bien sûr. Les fameux restes. Les bouts à ne pas gaspiller. Les maudits. Les maudits, maudits bouts de laine. Ceux qui pullulent comme des champignons en automne. Les bouts de la m...
Pardon, je m'emporte.
Mon stock de laine, mon obsession. Mes remords et ma jauge-pognon.
Oui, ma jauge-pognon !
À l'achat, ça va. Je m'abstiens facilement d'acheter des pelotes à 10 euros (généralement), mais compte tenu du prix de l'immobilier au mètre carré, c'est à stocker que je m'en mords les... dents !
À ce sujet – le prix de l'immobilier – une anecdocte.
Hier, comme à chaque mercredi, j'appelle ma mère au Canada à 0 centime la minute (trouvez l'erreur) avec qui je parle au bas mot 2 heures. Hier, donc, pendant la conversation, je lui demande sous le ton de l'ado qui demande de l'argent à ses parents: « Mam, il y a un appartement à vendre dans l'immeuble. Tu ne pourrais pas me passer 470 000 piasses (dollars canadiens) pour l'acheter ? » Ma mère glapit. Pendant une fraction de seconde, je crois qu'elle fait une syncope. Plus tard, je sors ma calculette pour m'aider en calcul mental. Je m'invente des problèmes écrits: « Si un appartement de 80 m2 coûte 470 000 piasses (dollars canadiens), combien coûterait l'espace réservé – disons 1 m2 – à mon stock de laine ? »
5 875 piasses !
Sortez un chapelet de gros mots ou sabrez le champagne avec Eugène Ionesco.
En même temps, je me dis « mince, quand même ». Quand la crise immobilière inévitable aura entraîné la guerre civile, je pourrai toujours bombarder mes voisins de pelotes. Or, du coup, je me dis: « Stocke, ma belle, stocke ! »
Et, c'est ce que j'ai fait pas plus tard que mardi dernier.

Libellés : ,

22 Commentaires:

Anonymous Lilo a dit...

Ah la bonne excuse!!! Mais t'as bien raison, ce n'est jamais perdu!!

31/1/08 14:53  
Anonymous gélinotte a dit...

mon malheur c'est que j'ai la place de stocker, mais pas les sous.... çà ne m'empêche pas d'être à la tête d'une grosse centaine de pelotes... voire deux, en fait je n'ai aucune idée et je n'ai jamais compté...

31/1/08 15:20  
Anonymous fleur a dit...

niam... Et alors, ce livre, est-il bien?? C'est aussi pour ça que je me mets au tissage ;-)

31/1/08 15:24  
Anonymous Blandine a dit...

Tu m'as bien fais rire !! Je n'ai rien d'une stockeuse, ni vraiment par manque de place ou de sous (enfin, ça dépend des mois...) mais parce que je n'arrive pas à acheter sans avoir un projet précis en tête...
Les petits bouts de m.. comme tu dis me rendent dingues... je les ai d'ailleurs tous balancer à l'automne ! J'espère que je ne le regretterai pas !
Allez, stocke ma belle et montre nous de jolies choses !

31/1/08 15:28  
Anonymous rachel a dit...

haha j'imagine la grosse bataille de pelotes...je suis armees avec mes restants!! ;o)...et bin c de l'or en laine y'a pas a dire..;o)

31/1/08 16:46  
Anonymous karen - from me to you a dit...

je ne vais commencer sur le sujet du prix des loyers et apparts a vendre ici ...mais bon...
bref...

je vois... je vois dans ma boule de cristal feutré de belles chaussettes KF tres bientot ? me trompe-je ?

moi j'ai mis des boites IKEA sous le canape ;o)

31/1/08 17:41  
Anonymous Barbotine a dit...

y'a des belles choses sur cette photo (d'ailleurs ckoi ces livres ?) !
moi j'ai décidé d'arrêter de tapper dans le chocolat dès que je suis contrariée... du coup à la place je fais des click-order ;)

31/1/08 20:00  
Anonymous Deborah a dit...

De quessé?! 470 000 piasses pour 80m2??! Buh, buh, buh! Je vais arrêter de chialer sur le montant de mon hypothèque d'abord... =0S Aussi bien avoir un bon stock de laine quand on apprend ça... ça moins mal au derrière.

31/1/08 20:12  
Anonymous Deborah a dit...

ça *fait* moins mal au derrière, dis-je.

31/1/08 20:13  
Blogger Ninne a dit...

J'adooore ton fil Regia Kaffe, il te donnera des chaussettes magnifiques!!

31/1/08 22:26  
Anonymous Kajin a dit...

Pfff!!! Des excuses!

31/1/08 22:31  
Anonymous Etoile a dit...

oh, tu trouveras bien une mini place dans ton mètre carré pour ces quelques pelotes!

1/2/08 08:25  
Anonymous circé a dit...

j'adore la photo en conclusion du post sur le non s-tockage de laine.. j'ai éclaté de rire!

1/2/08 11:05  
Anonymous delamaingauche a dit...

haarrg le stock ! tu m'as fait réfléchir à mon rapport aux restes et au rituel des laines pieusement conservées : l'ensemble de tous ces bouts de fils plus ou moins longs se mélange aux pelotes neuves en un classement visuel qui tient de la bibliothèque ou de la palette de peintre, c'est à dire par couleurs sur les étagères d'une vitrine que j'impose aux yeux de tous dans mon entrée-cuisine. hors de question de m'en séparer bien qu'ils resservent rarement. il y a du fil d'ariane et de l'imagerie de conte cheveux-balcon-princesse dans tout ça.
par ailleurs, si tu fais des calculs au m2, on pourrait aussi imaginer le nombre de km de restes de fils des tricoblogueuses noués bouts à bouts. combien de fois le tour du globe ?
ce qui est sûr c'est que j'ai beaucoup de plaisir à lire tes billets drôles et intelligents.

1/2/08 16:05  
Anonymous MarieH a dit...

Vi et moi ça fait plus de 30 ans que je tricote tout en gardant les restes.
Je loue une maison à la campagne, elle est très mal chauffée mais y'a une grange attenante.
On ne ricane pas.

Pssst, très très jolies tes mitaines, j'aime beaucoup.
Je sais. Je suis à la bourre en ce momment.

1/2/08 17:38  
Anonymous moune a dit...

alors ça va tu t'es bien lâchée!!!!!....je vois....je vois...je vois...des chaussettes dans un avenir proche (mon deuxième nom...me Irma)

1/2/08 20:32  
Anonymous linotte a dit...

Tiens, je suis aussi obsédée par mon stock et j'ai aussi des rèves minimalistes, mais j'y arrive à peu près. J'ai même mis "Minimalist Interiors" bien en vue pour tuer les ardeurs des visiteurs tentés de me dire "Tu devrais acheter des meubles". Quant au stock, peut-être grossira-t-il autant que le tien dès demain!

1/2/08 21:21  
Anonymous Viou a dit...

Moi ce qui m'énerve dans mon stock c'est les pelotes esseulées, je ne sais jamais quoi faire d'elles ! Va falloir que je me paie le livre "one skein wonder" pour y remédier... et pouvoir restocker :D
Jsais pas vous, mais moi, un ptit coup d'oeil à mon stock, ces belles pelotes, à mes beaux livres, et hop, ça me remonte le moral :D

3/2/08 12:04  
Anonymous Facile cécile a dit...

mais je ne vois que des merveilles.......

3/2/08 22:38  
Anonymous Annette a dit...

Non, je refuse de faire le même calcul! Par contre, je peux bien imaginer de suivre ton exemple selon la photo...

4/2/08 12:25  
Anonymous catherine a dit...

Je glousse en repensant à l'infarctus virtuel de mon paternel quand on a commencé à lancer notre maisonthon, j'aurais sans doute dû prendre un ton un peu plus léger, du genre "non, c'est plus possible, tu sais que ça devient intenable avec toutes mes pelotes, fais quelque chose papounet!"

6/2/08 08:56  
Anonymous Trikotruc a dit...

Au prix du m² de pelotes, je ne les jetterais pas à la figure du voisin, même s'il vaut bien qu'on l'embroche sur une aiguille...

11/2/08 14:06  

Enregistrer un commentaire

<< Accueil